Tag Archive for méllifère

Camomille romaine

Camomille romaineChamaemelum_nobile_-_Köhler–s_Medizinal-Pflanzen-012

 

Antemis nobilis
Chamaemelum nobile
(Asteracées)

Description :

C’est une plante vivace dont les tiges pouvant atteindre 10 à 30 cm de haut, sont grêles, vertes et velues. Ses feuilles sont alternes, sessiles et divisées en folioles très courtes. De juillet à septembre apparaissent de très jolies fleurs blanches simples odorantes.
La camomille aime les expositions ensoleillées ou mi-ombre et les sols siliceux plutôt bien drainé, elle supporte tout de même un sol plus lourd.

Recette :

Infusion
2 cuillères à café pour 1/4 de litre d’eau bouillante laisser infuser 10 minutes ; 2 à 3 tasses par jour pour améliorer la digestion calmer la douleur des règles.

 En vin  (avec modération):
Dans un litre de vin rouge faire macérer 50 g de fleurs et 20 g de zeste d’orange non traitée pendant10 jours, ajouter 50 g de sucre roux et filtrer.
Les capitules peuvent aussi être utilisés pour aromatiser des salades et des desserts

 

Calament officinal

 

Calament officinalIMG_2540

Calamintha officinal subs. ascendens
(Lamiacées)

Description :

Plante herbacée, vivace, à forte odeur de menthe de 20-50 cm.

Floraison pédonculée rose  de juillet à octobre. Tige dressée, très poilue.Feuilles opposées , poilues, faiblement dentées ou crénelées, pétiolées, nervurées, en coeur.

Le calament officinal aime les terrains secs et ensoleillées, dans ces conditions il est rustique.

 

Menthe longues feuilles

Menthe à feuilles longuesmentha longifolia

Menthe Africaine

Horse Mint
Mentha longifolia
Mentha spicata « longifolia »
(Lamiacées)

Description :

C’est une plante herbacée vivace et rustique pouvant atteindre 1 mètre de haut. Ses longues feuilles sont couvertes d’un feutrage blanchâtre,ses fleurs disposées en long épi rose pâle s’épanouissent de juillet à septembre.

Elle aime l’humidité  mais supporte aussi un sol sec et pousse aussi bien à l’ombre qu’au soleil.

Recette :

Brochettes de gambas à l’ananas et menthe

8 gambas
1/2 ananas
2 c à s de sauce soja
8 feuilles de menthe

Décortiquer les gambas, puis les faire revenir dans une poêle huilée.
Laisser les gambas sur le feu 2-3 minutes puis déglacer avec la sauce soja. Une fois les cuites, réservez les gambas.
Coupez l’ananas, éliminez le coeur fibreux. Pelez et coupez le en petits éventails.
Faites revenir 2-3 min l’ananas dans le jus des gambas.
Dressez sur des petits pics à brochette en mettant un morceau d’ananas, une feuille de menthe et enfin une gambas.

sauge off petite feuille

Sauge officinale à petites feuillessauge-petitefeuille

Salvia Officinalis « lavandulifolia »
(Lamiaceae)

Description :

Appelée aussi petite suage de Provence, ou sauge à feuilles de lavande, c’est une espèce formant un petit buisson de 40 cm de haut, proche de la sauge officinale et possédant des vertus analogues,mais avec une saveur plus forte, plus épicée.Son feuillage persistant est beaucoup plus étroit, ressemblant un peu à celui de la lavande, vert grisâtre, surmontée d’une abondante floraison bleu lilas clair.

Sa culture facile dans tout sol pauvre très bien drainé, même pierreux et calcaire, exposé en plein soleil.Elle est rustique et garde un port plus compacte que la sauge officinale.

Recette :

Saltimbocca ad involtino (Escalope de veau à la sauge, Italie)

    4 petites escalopes de veau (environ 80 g chacune)
    sel
    poivre du moulin
    8 feuilles de sauge
    4 tranches fines de jambon de parme
    1 cuillère à soupe d’huile d’olive
    1 cuillère à soupe de beurre
    50 ml de vin
    50 ml de fond de veau

Aplatissez si nécessaire les escalopes. Salez, poivrez.

Disposez sur chaque escalope deux feuilles de sauge et une tranche de jambon, pliez en deux ou bien roulez en fermant à l’aide d’un pique en bois.

Faites chauffer l’huile et le beurre dans une grande poêle. Faites revenir les escalopes 1 à 2 minutes de chaque côté. Réservez.

Déglacez le fond avec le vin et le bouillon, salez et poivrez.

Remettez les escalopes dans la poêle et faites-les cuire à point.

Dressez les escalopes sur les assiettes en les arrosant du jus de viande.

Thé d’Aubrac

Thé D’Aubracthedaubrac

Calamintha grandiflora
(Lamiacées)

Description :
C’est une plante Herbacée vivace à odeur aromatique (entre la menthe et le citron) de 25 à 35 cm de hauteur.
Cette plante vivace et rustique fleurit de juillet à septembre avec de grandes fleurs roses.
Elle pousse dans les sous-bois, surtout dans les hêtraies et les sapinières.
Elle aime une exposition soleil ou mi ombre et un sol humifère.

Recette :

Le thé D’Aubrac est biensûr utilisé en infusion…Mais pas seulement !!

Crèmes au thé d’Aubrac :

25cl de lait entier
25cl de crème fleurette entière
1 oeuf + 3 jaunes d’oeufs
85g de sucre
1 ramequin de thé d’Aubrac

Porter la crème et le lait à ébullition dans une casserole. Retirer du feu, ajouter les feuilles de thé d’Aubrac, couvrir et laisser infuser cinq minutes.

Pendant ce temps, fouetter les oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux.

Filtrer le mélange crème-lait et le verser sur les oeufs. Transvaser le tout à nouveau dans la casserole et mettre à épaissir sur feu doux environ quinze minutes.

Répartir dans quatre ramequins et laisser prendre au moins 3 heures au réfrigérateur.

Soucis

SouciCalendula_officinalis_-_Köhler–s_Medizinal-Pflanzen-024

Calendula officinalis
(Asteracées)

Description :

C’est une plante herbacée vivace (2 à 3 ans)  de 50 cm de haut, à fleurs jaunes ou jaune orangé, dont la floraison commence aux premiers jours du printemps et peut durer presque toute l’année.Ses feuilles sont alternes, oblongues et sessiles. Ses pétales ont permis de falsifier le safran.Les fleurs ont la particularité de se fermer la nuit et de se rouvrir dès que le soleil est suffisamment haut dans le ciel. C’est d’ailleurs ce qui lui a valu son nom de souci, qui n’a rien à voir avec nos tracas quotidiens mais vient du latin solsequia (= qui suit le soleil). Son nom latin paraît lui lié aux calendes (premier jour du mois chez les Romains), peut-être pour souligner le fait qu’il fleurit toute l’année.

Le souci est une plante tinctoriale, d’utilisation domestique. Il fournit une couleur jaune crème, obtenue par une décoction de ses fleurs. Le souci fournit aussi une source de colorant alimentaire non toxique, notamment utilisée pour foncer les beurres.

Recette :

Gâteau au Souci

250 g de beurre ramolli
250 g de sucre en poudre
4 œufs
250 g de farine
1 zeste de citron râpé
3 cuillères à soupe de pétales de soucis frais

Beurrez un moule à gâteau.
Mélangez le beurre et le sucre en poudre et ajoutez progressivement les œufs battus en omelette.Incorporez ensuite la farine, le zeste et les pétales.
Versez dans le moule.

Cuire 1 heure à 180° C.

Vous pouvez le décorer avec quelques fleurs de soucis, et le servir avec une crème anglaise

Rosier officinal

Rosier officinalrose-off

Rosa gallica officinalis
(Rosacées)

Description :

Rosa gallica officinalis, rosier de Provins, est une espèce de rosier originaire d’Europe centrale et méridionale et d’Asie occidentale de la Turquie au Caucase. C’est un arbrisseau à feuilles caduques pouvant atteindre jusqu’à deux mètres de haut, les tiges sont munies d’aiguillons et de poils glandulaires. Les feuilles, imparipennées, comptent de trois à sept folioles vert-bleu. Les fleurs sont réunies en groupes de 1 à 4. Ce sont des fleurs semi-doubles, dont la corolle compte cinq pétales de couleur carmin, odorantes. Les fruits de forme globuleuse à ovoïde, ont de 10 à 13 mm de diamètre et sont à maturité de couleur orange à brun.

L’espèce est facile à cultiver sur des sols biens drainés en exposition ensoleillée ou à mi-ombre ; elle peut résister jusqu’à des froids de 25 °C au-dessous de zéro. Elle est l’une des espèces de rosiers les plus anciennement cultivées.

Recette:

Confiture de roses à la gelée de pommes:

Ingrédients (pour 4 pots de 500g) :
– 500g de pétales de roses parfumées
– 1 citron
– sucre semoule
– gelée de pommes
– 1/2 l d’eau

Effeuiller les roses, les laver, couper la base des pétales pour éviter toute amertume.

Les ébouillanter, les égoutter en les séparant pour qu’ils ne se mettent pas en tas. Les essorer(dans une essoreuse à salade) puis les peser et mesurer le même poids de sucre semoule et de gelée de pommes.Faire chauffer environ 1dl d’eau par 100g de pétales, verser sur les pétales et laisser infuser 3 heures.

Quand les pétales de roses sont préparés comme ci-dessus et lavés, mettre ensuite dans la bassine à confiture avec le sucre, le jus de citron et la gelée de pommes. Chauffer doucement jusqu’à ébullition et la maintenir 20 minutes.

Vérifier la prise et mettre en pots.

thym officinal

Thym officinalthym-officinal-plant.net

Thymus officinalis
(Lamiacée)

 Description :

C’est un sous arbrisseau vivace à racines ligneuses. Ses tiges, hautes de 10 à 30 cm, sont  ligneuses à la base, herbacées au sommet et très diffuses, ses feuilles sont gris-vert, opposées, petites, ovales, sessiles. De mai à octobre apparaissent de petites fleurs blanc-rosées en épis à l’aisselle des feuilles.

Le thym officinal redoute les sols lourd et peu drainant et tout excès d’humidité, ce qui rend parfois sa culture difficile chez nous.

Il s’utilise comme le thym commun mais son parfum est beaucoup plus fort.

thymus officinalisRecette :

Bavarois de tomates au thym et basilic

Pour 6 bavarois :
500 g de tomates
100 g de concentré de tomates
100 g de crème fraîche épaisse
1 poivron rouge
1 branche de céleri
1 pincée de safran
4 feuilles de basilic
1 brin de thym
2 gousses d’ail
1 cuillère à café de sucre
5 feuilles de gélatine (10 – 12 g)
5 feuilles d’estragon
1 cuillère à café de piment d’Espelette
10 cl d’eau
Huile d’olive
Sel, poivre

Equeuter et couper les tomates en quartiers.
Couper le poivron en 2 et retirer les graines et filaments blancs.
Débiter les demis poivrons en fines lanières.
Laver et couper le céleri en rondelles.
Eplucher et hacher grossièrement l’ail.
Hacher finement l’estragon.

Faire chauffer l’huile d’olive dans une casserole à feu moyen.
Ajouter les tomates, le poivron, l’ail et le céleri.
Laisser fondre pendant 5 minutes.
Ajouter l’eau et le concentrer de tomate.
Porter à ébullition.
Ajouter le thym, le basilic, le safran et le sucre.
Couvrir et laisser cuire pendant 1 heure.
Mixer et passer au chinois pour récupérer le liquide.

Faire ramollir la gélatine dans de l’eau tiède pendant 2-3 minutes et bien l’égoutter.
Mélanger la gélatine, la crème fraîche et le coulis de tomate dans un saladier
Ajouter le piment d’Espelette et l’estragon haché.
Bien mélanger.
Rectifier l’assaisonnement à votre convenance en salant et poivrant.

Verser le mélange dans des ramequins ou des verrines et placer au réfrigérateur pendant 6 heures le temps que le liquide se gélifie.

Servir frais.

 

Verveine citronnée

Verveine citronnée  verveine citron

Lippia citriodora  
(Verbenacées)

Description :

La verveine odorante est un petit arbuste à tige principale ligneuse, de 1 à 3 m de haut, à feuilles caduques. Les feuilles lancéolées, terminées en pointe, presque sessiles (pétiole très court), sont vert pâle. Elles exhalent une forte odeur de citron quand on les froisse. Les fleurs petites, de couleur blanche ou mauve pâle, sont groupées en épis lâches de 10 cm de long environ. Elles ne fructifient pas en Europe.Elle aime le soleil, un terrain drainée et doit être protégée des grands froids l’hiver…

Recette :

Crème brûlée à la verveine :

250 ml de lait, 250 ml de crème 35%, 100 g de sucre, 5 g de verveine, 4 oeufs. Caramel : 150 g de sucre et 50 ml d’eau
Amener le lait à ébullition avec la verveine et laisser infuser 30 minutes; dans un bol, mousser les oeufs au fouet avec le sucre, ajouter la crème 35%; mélanger les deux préparations; passer au chinois.  
Préparation du caramel et finition : Dans une casserole, amener l’eau et le sucre rapidement à ébullition; retirer du feu au caramel blond et ajouter 1 cuillère d’eau chaude pour en arrêter la cuisson; verser dans les moules de 9 cm de diamètre et de 2 à 3 mm d’épaisseur; verser dessus la préparation de crème à la verveine; cuire au four à 200° C. (400°F.) environ 45 minutes;laisser refroidir; démouler sur une assiette et servir avec fruits frais.

valériane

Valérianevaleriane

Valeriana officinalis  
(Valerianacées)  

Description :  

La valériane est une plante herbacée vivace , elle possède un rhizome vertical gris-jaune, recouvert de longues racines épaisses.  
La tige, qui peut atteindre 1 mètre, est cylindrique, creuse, cannelée, dressée, un peu rameuse au sommet.
 Les feuilles, opposées, sont profondément divisées en un nombre variable selon la sous-espèce, impair, de folioles oblongues, pointues, largement ciselées.
 Les fleurs, irrégulières, sont petites et de couleur blanc rosé. Elles sont visibles de mai à août, groupées en corymbes à l’extrémité de la tige. Le fruit est un akène ovale, surmonté d’une aigrette plumeuse.
La valériane préfère les sols frais, presque humides, perméables, profonds.

Recette :

Installée au jardin la valériane attire les vers de terre qui travaillent ainsi le sol à la place du jardinier.  
De caractère énergique c’est une plante qui tonifie les végétaux qui sont à proximité  principalement les rosiers et toutes les plantes à fleurs.   
C’est également un bon stimulant ajoutée au tas de compost.
Il est par contre déconseillé de la planter à proximité des alliacées comme les oignons, des carottes et des salades.

Par contre un pied d’ortie installé près de la valériane la stimule et permet d’accroître sa teneur en essences, donc son efficacité.  

EXTRAIT DE VALERIANE :
Indications et Propriétés :Cet extrait est très efficace contre la fonte des semis.
Préparation : Presser des fleurs pour en extraire le jus. Les fleurs peuvent être passées au mixeur avant d’être filtrées et pressées pour en extraire le maximum de principes actifs.  
Utilisation : Effectuer des pulvérisations en mettant 5 centilitres d’extrait dans 1 litre d’eau.  
Conseil : Cet extrait se conserve dans une bouteille bien fermée à l’abri de la chaleur et de la lumière pendant un an au maximum.  

INFUSION OU TISANE DE VALERIANE :
Indications et Propriétés : Cette infusion est utilisée pour prévenir les dégâts causés par les gelées tardives sur les arbres fruitiers en fleurs.
Préparation : Hacher grossièrement de 100 grammes feuilles, de fleurs et de tiges. Plonger les herbes dans 1 litre d’eau froide et porter à ébullition en couvrant. Retirer du feu aux premiers bouillonnements.
Laisser refroidir et mariner pendant 24 heures sans enlever le couvercle.  
Filtrer ensuite avant d’utiliser l’infusion.
 Utilisation : Pour être efficace l’infusion doit être pulvérisée pure sur les fruitiers en fleurs en fin d’après-midi lorsque des gelées nocturnes tardives sont prévues.
 Conseil :Du fait de l’utilisation qui peut être faite dans l’urgence, on peut réduire le temps d’infusion en la préparant seulement le matin. Dans ce cas il est préférable de mettre 200 grammes de plante au lieu de 100 grammes.

« Older Entries