Tag Archive for moins de 30 cm

Camomille romaine

Camomille romaineChamaemelum_nobile_-_Köhler–s_Medizinal-Pflanzen-012

 

Antemis nobilis
Chamaemelum nobile
(Asteracées)

Description :

C’est une plante vivace dont les tiges pouvant atteindre 10 à 30 cm de haut, sont grêles, vertes et velues. Ses feuilles sont alternes, sessiles et divisées en folioles très courtes. De juillet à septembre apparaissent de très jolies fleurs blanches simples odorantes.
La camomille aime les expositions ensoleillées ou mi-ombre et les sols siliceux plutôt bien drainé, elle supporte tout de même un sol plus lourd.

Recette :

Infusion
2 cuillères à café pour 1/4 de litre d’eau bouillante laisser infuser 10 minutes ; 2 à 3 tasses par jour pour améliorer la digestion calmer la douleur des règles.

 En vin  (avec modération):
Dans un litre de vin rouge faire macérer 50 g de fleurs et 20 g de zeste d’orange non traitée pendant10 jours, ajouter 50 g de sucre roux et filtrer.
Les capitules peuvent aussi être utilisés pour aromatiser des salades et des desserts

 

Thé d’Aubrac

Thé D’Aubracthedaubrac

Calamintha grandiflora
(Lamiacées)

Description :
C’est une plante Herbacée vivace à odeur aromatique (entre la menthe et le citron) de 25 à 35 cm de hauteur.
Cette plante vivace et rustique fleurit de juillet à septembre avec de grandes fleurs roses.
Elle pousse dans les sous-bois, surtout dans les hêtraies et les sapinières.
Elle aime une exposition soleil ou mi ombre et un sol humifère.

Recette :

Le thé D’Aubrac est biensûr utilisé en infusion…Mais pas seulement !!

Crèmes au thé d’Aubrac :

25cl de lait entier
25cl de crème fleurette entière
1 oeuf + 3 jaunes d’oeufs
85g de sucre
1 ramequin de thé d’Aubrac

Porter la crème et le lait à ébullition dans une casserole. Retirer du feu, ajouter les feuilles de thé d’Aubrac, couvrir et laisser infuser cinq minutes.

Pendant ce temps, fouetter les oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux.

Filtrer le mélange crème-lait et le verser sur les oeufs. Transvaser le tout à nouveau dans la casserole et mettre à épaissir sur feu doux environ quinze minutes.

Répartir dans quatre ramequins et laisser prendre au moins 3 heures au réfrigérateur.

oignon rocambole

Oignonoignon

rocambole

Allium cepa proliferum
(Amaryllidacées)

L’oignon rocambole, est une plante herbacée vivace,très curieuse par ses bulbilles aériennes qui lui valent également le nom d’oignon grelot.Il a comme particularité de se multiplier à la fois par le bulbe souterrain et par ses bulbilles aériens, lorsqu’ils se trouvent en contact avec le sol.Très vivace par sa souche cet oignon perpétuel, peut rester de nombreuses années à la même place.

Ses longues tiges vertes peuvent être consommées à la place de la ciboule, dans les crudités, les omelettes, les salades…Le bulbe souterrain se consomme comme un oignon classique. Les bulbilles ou oignons grelots se développent au bout des tiges à la place des fleurs et sont très prisés des cuisiniers pour leur qualité gustative, très fins de goût, ils sont proche de échalote grise.
Recette :

Oignons glacés.

Délicieux en garniture d’un lapin rôti, de foie de veau ou d’une blanquette.

Faites revenir 400 g de petits oignons grelots dans une sauteuse avec 50 g de beurre. Ajoutez une pincée de sel et saupoudrez d’une cuillerée à soupe de sucre.

Recouvrez d’eau ou de bouillon à hauteur, et laissez mijoter 10 à 15 min à feu doux, sans couvrir, jusqu’à ce que vous constatiez la réduction du sirop.

Roulez les petits oignons translucides dans le caramel qui se forme. Surveillez attentivement la sauteuse : dès qu’ils ont gagné un aspect brillant, ôtez-les du feu, vous éviterez qu’ils ne brûlent et vous aurez obtenu la cuisson idéale..

L’oignon rocambole peut être planté parmi les carottes, pour protéger ces dernières de la mouche de la carotte

Soucis

SouciCalendula_officinalis_-_Köhler–s_Medizinal-Pflanzen-024

Calendula officinalis
(Asteracées)

Description :

C’est une plante herbacée vivace (2 à 3 ans)  de 50 cm de haut, à fleurs jaunes ou jaune orangé, dont la floraison commence aux premiers jours du printemps et peut durer presque toute l’année.Ses feuilles sont alternes, oblongues et sessiles. Ses pétales ont permis de falsifier le safran.Les fleurs ont la particularité de se fermer la nuit et de se rouvrir dès que le soleil est suffisamment haut dans le ciel. C’est d’ailleurs ce qui lui a valu son nom de souci, qui n’a rien à voir avec nos tracas quotidiens mais vient du latin solsequia (= qui suit le soleil). Son nom latin paraît lui lié aux calendes (premier jour du mois chez les Romains), peut-être pour souligner le fait qu’il fleurit toute l’année.

Le souci est une plante tinctoriale, d’utilisation domestique. Il fournit une couleur jaune crème, obtenue par une décoction de ses fleurs. Le souci fournit aussi une source de colorant alimentaire non toxique, notamment utilisée pour foncer les beurres.

Recette :

Gâteau au Souci

250 g de beurre ramolli
250 g de sucre en poudre
4 œufs
250 g de farine
1 zeste de citron râpé
3 cuillères à soupe de pétales de soucis frais

Beurrez un moule à gâteau.
Mélangez le beurre et le sucre en poudre et ajoutez progressivement les œufs battus en omelette.Incorporez ensuite la farine, le zeste et les pétales.
Versez dans le moule.

Cuire 1 heure à 180° C.

Vous pouvez le décorer avec quelques fleurs de soucis, et le servir avec une crème anglaise

Pensée sauvage

Pensée sauvageViola_tricolor_-_Köhler–s_Medizinal-Pflanzen-280

Viola tricolor
(Violacées)

Description :

C’est une petite plante herbacée vivace,sa tige est acole, rampante (jusqu’à 30 cm). La plante n’a pas de rosette de feuilles à la base, les feuilles sont donc alternes. Elles sont pétiolées, à limbe ovale, oblong ou lancéolé et à marges plus ou moins crénelées.
Les fleurs sont solitaires et latérales, hissées sur de longs pédoncules. Elles apparaissent sur des tiges aériennes à entre-nœuds plus ou moins longs.
Les sépales ne sont jamais plus grands que la corolle. Celle-ci est longue de 10 à 25 mm.
Cette corolle peut être violette, pourpre, bleue, jaune ou blanche. Elle peut le plus souvent être bicolore, jaune et violette. La forme tricolore, jaune, blanche et violette, est la plus recherchée. Elle donne son nom à l’espèce.

Elle aime un sol acide à neutre et craint les grandes sécheresses.

Recette :

Ses fleurs servent à décorer les salades, gâteaux…

thym officinal

Thym officinalthym-officinal-plant.net

Thymus officinalis
(Lamiacée)

 Description :

C’est un sous arbrisseau vivace à racines ligneuses. Ses tiges, hautes de 10 à 30 cm, sont  ligneuses à la base, herbacées au sommet et très diffuses, ses feuilles sont gris-vert, opposées, petites, ovales, sessiles. De mai à octobre apparaissent de petites fleurs blanc-rosées en épis à l’aisselle des feuilles.

Le thym officinal redoute les sols lourd et peu drainant et tout excès d’humidité, ce qui rend parfois sa culture difficile chez nous.

Il s’utilise comme le thym commun mais son parfum est beaucoup plus fort.

thymus officinalisRecette :

Bavarois de tomates au thym et basilic

Pour 6 bavarois :
500 g de tomates
100 g de concentré de tomates
100 g de crème fraîche épaisse
1 poivron rouge
1 branche de céleri
1 pincée de safran
4 feuilles de basilic
1 brin de thym
2 gousses d’ail
1 cuillère à café de sucre
5 feuilles de gélatine (10 – 12 g)
5 feuilles d’estragon
1 cuillère à café de piment d’Espelette
10 cl d’eau
Huile d’olive
Sel, poivre

Equeuter et couper les tomates en quartiers.
Couper le poivron en 2 et retirer les graines et filaments blancs.
Débiter les demis poivrons en fines lanières.
Laver et couper le céleri en rondelles.
Eplucher et hacher grossièrement l’ail.
Hacher finement l’estragon.

Faire chauffer l’huile d’olive dans une casserole à feu moyen.
Ajouter les tomates, le poivron, l’ail et le céleri.
Laisser fondre pendant 5 minutes.
Ajouter l’eau et le concentrer de tomate.
Porter à ébullition.
Ajouter le thym, le basilic, le safran et le sucre.
Couvrir et laisser cuire pendant 1 heure.
Mixer et passer au chinois pour récupérer le liquide.

Faire ramollir la gélatine dans de l’eau tiède pendant 2-3 minutes et bien l’égoutter.
Mélanger la gélatine, la crème fraîche et le coulis de tomate dans un saladier
Ajouter le piment d’Espelette et l’estragon haché.
Bien mélanger.
Rectifier l’assaisonnement à votre convenance en salant et poivrant.

Verser le mélange dans des ramequins ou des verrines et placer au réfrigérateur pendant 6 heures le temps que le liquide se gélifie.

Servir frais.

 

Thym de crête

Thym de Crêteimage_137

Thymus serpyllum « nitens »
(Lamiacée)

Description :  

Le thym de Crête est une variété de serpolet, plus dense, aux feuilles un peu plus grandes. C’est un sous arbrisseau vivace  pouvant atteindre 15 cm de haut. Ses tiges sont généralement couchées et se relèvent à l’extrémité. Ses feuilles alternes, ovales sont petites mais plus grandes que celles du thym. Ses fleurs, roses et blanches, visibles de juin à octobre, sont groupées en épis courts sur des tiges florifères munies de quelques feuilles. Comme le thym, il préfère un sol drainant et du soleil, mais supporte beaucoup mieux l’humidité et des expositions ombragées, il est donc plus facile de culture chez nous.  

Recette :

Gigot d’agneau aux herbes:

10 g de moutarde au choix,  1 Branche de thym, effeuillée, 1 Branche de romarin, effeuillée, 2 Branches de thym de Crête effeuillées, 35 g d’huile d’olive, Sel, poivre, 1 Gigot d’agneau de 2 kg, 5 g d’ail, coupés en lamelles.
Dans un bol, mélanger la moutarde, le thym, romarin, thym de Crête, l’huile d’olive, sel, poivre. Mélanger. Placer le gigot dans un plat à four, le piquer d’ail. A l’aide d’un pinceau, badigeonner avec la préparation du bol. Enfourner pendant 1h thermostat 7 (210°C). Au bout de 40 minutes, retourner le gigot.  Le gigot est cuit, lorsque une aiguille ou la lame d’un couteau plantée dans le gigot, le jus en sort clair. Stopper la cuisson et couvrir avec un papier d’aluminium.

Thym commun

Thym communthym2

Thymus vulgaris
(Lamiacée)

 Description :

C’est un sous arbrisseau vivace à racines ligneuses. Ses tiges, hautes de 10 à 30 cm, sont  ligneuses à la base, herbacées au sommet et très diffuses, ses feuilles sont opposées, petites, ovales, sessiles. De mai à octobre apparaissent de petites fleurs roses ou blanche en épis à l’aisselle des feuilles.

Le thym redoute les sols lourd et peu drainant et tout excès d’humidité, ce qui rend parfois sa culture difficile chez nous.

Nous le cultivons dans un parterre caillouteux et surélevé, ainsi il prospère !

Recette :

Muffin au parmesan et au thym
115 g de farine ,2 cuillères à café de levure, 50 g de parmesan , 1 pincée de sel , 1 oeuf , 125 g de yaourt , 1 cuillère à soupe d’huile d’olive,1cuillère à café de thym séché  
Préchauffez le four à 180°C (thermostat 6).  
Dans un saladier, tamisez la farine, la levure, le parmesan et le sel.  
Dans un autre récipient, battez l’oeuf avec le yaourt, l’huile et le thym.  
Mélangez les deux préparations sans trop travailler la pâte.  
Enfournez environ 20 min. Vérifiez la cuisson en enfonçant la lame d’un couteau : elle doit ressortir sèche.  
Laissez les muffins quelques minutes dans leur moule avant de démouler.

Thym corse citronné

Thym corse citronnékuemmelthymian-pflanze

Thymus herba-barona var citriodora 
(Lamiacée)

Description :

C’est une variété de thym cumin au gout de citron. C’est une plante tapissante vivace aux petites feuilles longues, coriaces, vert sombre de 0,4 cm qui dégagent une forte odeur citronnée lorsque on les frotte. De juin à août apparaissent de petites fleurs lilas.

Il aime un sol drainant et une exposition ensoleillé.

Recette :

Coquilles Saint-Jacques rôties au thym citronné au jus iodé:

4 Coquilles St-Jacques, 2 brins de thym citron, 100 g de carottes, 100 g d’oignons jaunes du Poitou, 100 g de poireaux, 5 cl d’huile d’olive, 10 cl de fleur de sel, 2 cl de vin blanc sec,10 cl de Cognac, 5 cl de lait, 5 cl de Crème, Poivre noir au moulin.

Préparer les coquilles Saint-Jacques. Les nettoyer, les ouvrir en deux soigneusement en enlevant que la barde sans détacher la noix, les réserver au frais.  
Le bouillon iodé : Mettre les bardes à dégorger sous un filet d’eau froide.
Nettoyer, éplucher la garniture aromatique la tailler en tout petits dés, la faire revenir avec de l’huile d’olive, avec les bardes de St-jacques, laisser bien colorer, puis flamber au cognac, déglacer au vin blanc, laisser réduire puis mouiller à l’eau froide. Laisser cuire en mijotage pendant une demi heure. Passer le bouillon au chinois mettre la crème liquide, le lait laisser frémir puis émulsionner à l’aide d’un mixer pour obtenir une mousse comme à un cappuccino.

Les Saint-Jacques rôtie : Allumer le four à 210°C. Disposer sur une plaque du four les coquilles mettre un filet d’huile d’olive dans chacune, un peu de thym citron, et laisser cuire 8 minutes. Poser la coquille dessus et mettre autour de la noix rôtie l’émulsion iodé, une jolie branche de thym, et sur la noix une pincée de fleur de sel. Servir et déguster aussitôt bien chaud.  

Le thym citron est très utilisé avec les poissons et crustacés (crevettes) mais il est aussi le compagnon idéal des desserts, dans une salade de fruits, dans un sirop ou émietté sur une tarte.

raifort off

Raifort officinalraifort2

Cochlearia officinalis
(Brassicacées)

Description :

C’est une plante herbacée bisannuelle.Les tiges dressées mesurent de 15 à 30 cm de haut.
Les feuilles de la base, longuement pétiolées, sont vert foncé, épaisses et cordées, tandis que les feuilles de la tige sont plus petites et embrassantes.
 Les fleurs hermaphrodites, d’environ 1 cm de diamètre, sont réunies en grappes et comportent quatre pétales blancs et quatre sépales verts (ces derniers deux fois plus courts que les pétales).
Le raifort officinal aime l’humidité, supporte les milieux salin et est très rustique.

Recette :raifort1

Le raifort officinal s’utilise haché avec des crudités, en mélange dans un mesclun…
C’est une plante d’hiver au potager, qui ne craint pas le froid et est très riche en vitamine C !!

« Older Entries