Tag Archive for tout type de terrain

Goji

Gojilycium_barbarum_goji

Lycium barbarum
(Solanacées)

Description :

Le lyciet commun est un arbuste de 80 cm à 3 m de haut, très rameux, à rameaux flexueux, pendants, un peu épineux.

Les feuilles solitaires ou fasciculées sont lancéolées ou longuement elliptiques, de 2-3 cm de long sur 36 mm de large.

La fleur portée par un pédicelle comporte un calice campanulé de 4-5 mm, généralement à 2 lobes et une corolle pourpre avec un tube de 8-10 mm et des lobes plus courts. Les étamines et le style sont légèrement exserts. La floraison s’étale de juin à septembre.

Le fruit est une baie rouge plus ou moins orangé, oblongue, développant des saveurs suaves un peu âpres. Elles murissent d’août à octobre.

Le Lycium barbarum aime le plein soleil et un sol plutôt sec. Il faut deux ans avant une première et petite production, et quatre ans avant qu’il ne puisse être pleinement récolté.

Recette:

Bouchées festives aux baies de goji:

50 g de farine
4 oeufs
20 g de beurre
10 cl d’huile d’olive Citron & Thym
1 sachet de levure chimique
2 c à soupe de crème fraîche épaisse
50 g de baies de goji
60 g de fromage râpé
35 g de noix hâchées
160 g de blanc de dinde coupée en dés
65 ml de crème de noix de coco
Sel, Poivre

Chauffez le four à 200°C (thermostat 7).
Faites fondre le beurre.
 Dans un saladier, mélangez la farine et la levure.
Faites un puits, versez-y les oeufs, le beurre, l’huile, la crême fraîche et la crème de coco.
 Ajoutez le fromage râpé, les baies de goji, les noix hâchées et les dés de dinde.

 

Menthe longues feuilles

Menthe à feuilles longuesmentha longifolia

Menthe Africaine

Horse Mint
Mentha longifolia
Mentha spicata « longifolia »
(Lamiacées)

Description :

C’est une plante herbacée vivace et rustique pouvant atteindre 1 mètre de haut. Ses longues feuilles sont couvertes d’un feutrage blanchâtre,ses fleurs disposées en long épi rose pâle s’épanouissent de juillet à septembre.

Elle aime l’humidité  mais supporte aussi un sol sec et pousse aussi bien à l’ombre qu’au soleil.

Recette :

Brochettes de gambas à l’ananas et menthe

8 gambas
1/2 ananas
2 c à s de sauce soja
8 feuilles de menthe

Décortiquer les gambas, puis les faire revenir dans une poêle huilée.
Laisser les gambas sur le feu 2-3 minutes puis déglacer avec la sauce soja. Une fois les cuites, réservez les gambas.
Coupez l’ananas, éliminez le coeur fibreux. Pelez et coupez le en petits éventails.
Faites revenir 2-3 min l’ananas dans le jus des gambas.
Dressez sur des petits pics à brochette en mettant un morceau d’ananas, une feuille de menthe et enfin une gambas.

hybrides de mûre

Les Hybrides de mûre

 

Mûroise « Tayberry » :tayberry

Hybride de framboise et de mûre comestible . Plante vigoureuse épineuse pouvant atteindre 5 m de hauteur, un palissage est nécessaire, elle aime une exposition ensoleillée . Gros fruit rouge très allongé semblable à la framboise, noirs mous et très parfumés à maturité, de bonne tenue, remarquables en confitures.

groseilliers maquereau

Nos groseilliers à maquereau

« Germania » :germania

Variété épineuse de moyenne vigueur, résistant à l’oïdium, port érigé, fruits assez gros rouges, lisses, maturité précoce, échelonnée sur 10 jours, saveur fruitée, très agréable.  

 

 

varianta« Varianta »  :

Origine roumaine. Variété épineuse, buissonnante, très ramifiée, très productive, grappes courtes, gros fruits blanc doré, acidulés, sucrés et parfumés.

 

cassis

Les cassisbigno
« Bigno » :

Variété précoce, une création ribanjou, buisson moyennement vigoureux, résistant à l’oïdium, auto fertile. Gros grains en longues grappes très savoureux, légèrement acidulés. Maturité début juillet. Consommables en frais.  

« Andega » :

Variété de mi-saison, une création de l’INRA, plante de bonne vigueur et de forme demi-erigé, résistant à l’oïdium, auto fertile. Nombreuses grappes de grandeur moyennes portant des grains moyens, ferme, acide, beaucoup d’arôme, très bonne saveur, utilisé aussi bien pour ses fruits que ses feuilles et ses bourgeons qui sont aussi très parfumés, très productif.  

« Blackdown » :

Variété tardive, origine Anglaise, buisson moyennement vigoureux, sensible à l’oïdium, auto fertile. Grains fermes, de taille moyennes, grappes courtes et nombreuses, cuit sans éclater, doux et sucrée.  

framboisiers

Les framboisiers violette

Les framboisiers non remontants :

« Meeker » : fruit de taille moyenne ferme, rouge pourpre, sucré, vigoureux, drageonne facilement, production étalée sur 4 à 5 semaine de mi-juin à fin-juillet

« Violette » : création ribanjou, précoce, fruit de taille moyenne, rouge violacé, juteux, très parfumé, production groupé dans le temps, maturité précoce vers fin juin – début juillet

Les framboisiers remontants :

« Augustred » : fruit rouge clair fragile ,savoureux et très aromatique, très productif, souffre des excès d’eau, maturité fin juillet -début août

« Heritage » : rustique, framboise ferme et acidulé, bonne tenue en congélation, vigoureux, port érigé, facile a cultiver, rustique, éviter les expositions nord et ombre (moindre fructification), récolte de  fin août aux gelées.  

surprisedautomne« Surprise d’Automne » : variété ancienne (1865) extrêmement rustique et vigoureuse, bien drageonnante . Première récolte précoce dès la mi juin, remontée à partir de mi-septembre. Fruits petits à moyens, fermes, blancs légèrement dorés, peu sensible au botrytis. Très bonne qualité gustative.

topinambour

Topinambourtopinambour

Helianthus tuberosus
(Astéracées)

Description:

C’est une plante vivace très rustique, résistante au froid, qui peut devenir envahissante à cause de ses rhizomes tubérisés. Elle peut atteindre jusqu’à 2,5 m de haut, avec de fortes tiges, très robustes. Son cycle est annuel.
Ses feuilles, alternes, sont de forme ovale, à pointe aiguë, rudes au toucher.
Ses inflorescences sont des capitules entièrement jaunes groupés en panicule terminal, apparaissant de septembre à octobre.
Ses tubercules, qui sont des rhizomes tubérisés, ont une forme mamelonnée, très irrégulière, arrondie ou ovale et leur couleur varie du jaune au rouge.

C’est une plante rustique, facile à cultiver, même dans les sols les plus pauvres.Les topinambours ne craignent pas le froid tant qu’ils sont en terre.

topi2Recette :

Velouté de topinambours au curry

Pour 4 personne(s)
500 g de topinambours
1 c à c de miel de Provence
1 c à c de curry
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
1/2 de litre de bouillon de volaille
1/4 de litre de crème liquide
Sel et poivre

Lavez les topinambours non pelés, puis coupez-les en petits dés.
Chauffez l’huile dans une cocotte et ajoutez les topinambours, faites suer 2 minutes, puis, ajoutez le miel et le curry.
Mouillez avec le bouillon, portez à ébullition et versez la crème liquide.
Laissez cuire à frémissement 30 minutes.
Rectifiez l’assaisonnement et servez.

poireau perpetuel

Poireaupoireau

perpétuel

Allium polyanthum
(Liliacées)

Description :

Le poireau perpétuel est une plante herbacée et vivace. Il ressemble énormément par l’aspect et l’odeur à un poireau cultivé. Il est cependant plus frêle. Son odeur, après cuisson, est très différente, beaucoup plus douce et sucrée, entre l’asperge et le poireau nouveau, il est très parfumé.
Il peut faire de 40 à 80 cm de haut, quand la hampe florale est développée.Cet Allium a bien sûr un bulbe. Celui-ci est double. Il est entouré de nombreux bulbilles blancs, ce qui constitue un élément caractéristique de l’espèce.
Ce petit poireau vivace se multiplie donc chaque année autour du bulbe de départ, il est très rustique et reste en place pendant plusieurs années. Il ne faut donc pas l’arracher mais le couper à raz de terre.

Recette :

Recette Saint-Jacques aux poireaux perpétuels

Pour 4 personnes :
    12 belles noix de Saint-Jacques
    20 poireaux perpétuels
    90 g de beurre
    2 cuillères à soupe de crème fraîche
    2 cuillères à soupe de persil haché
    1 gousse d’ail
    1 cuillère à soupe d’huile

Lavez les poireaux. Coupez-les en fines rondelles. Faites fondre 50 g de beurre dans une sauteuse. Ajoutez les poireaux. Couvrez. Laissez étuver sur feu doux environ 20 minutes jusqu’à ce qu’ils soient fondus et légèrement dorés. Salez, poivrez.

Rincez les Saint-Jacques sous l’eau courante. Séparez les noix du corail. Essuyez-les délicatement.
Pelez et hachez la gousse d’ail.

Faites fondre le reste de beurre dans une grande poêle avec l’huile. Faites cuire les noix de Saint-Jacques dans la poêle sur feu très doux pendant 3 minutes environ de chaque côté. Salez-les et poivrez-les. Retirez-les de la poêle et maintenez-les au chaud. A leur place, faites revenir le corail une minute de chaque côté.

Ajoutez la crème fraîche et l’ail haché dans la fondue de poireaux et mélangez. Laissez mijoter pendant 3 minutes sans couvercle.

Disposez un lit de poireaux sur les assiettes. Posez les noix de Saint-Jacques et leur corail dessus. Parsemez de persil haché.

Servez aussitôt.

physalis

Physalis

 

Physalis Peruviana (Solanacées)OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ce physalis est considéré par certains comme un des meilleurs fruits de la famille des Solanacées. La hauteur des plantes varie de 50 cm à un mètre. Cette plante est vivace dans les régions à faibles gelées.A protéger l’hiver si on habite dans les terres, elle peut se cultiver sous serre, elle devient alors assez imposante (1m3).  Les plantes peuvent produire, dans de bonnes conditions, jusqu’à 300 fruits. Les fruits sont de couleur jaune-orange et ils sont recouvert d’une enveloppe; lorsqu’ils sont mûrs, les enveloppes prennent une couleur brune et les fruits tombent à terre (maturité en septembre). Ils sont légèrement plus gros que les fruits de Physalis pubescens. Ils s’utilisent en conserves ou en confitures, se consomment crus ou se font sécher. 

Physalis en coque de chocolat blanc et noix de coco râpée

– 20 physalis
– 30 carrés de chocolat blanc à pâtisser
– 4 cuillères à soupe de noix de coco râpée

Préparation

Faîtes fondre le chocolat blanc au bain-marie : cassez le chocolat en morceaux et déposez-les dans une petite casserole.
Remplissez une casserole plus grande avec de l’eau (1/4 de la casserole, pas plus). Faîtes chauffer et déposez la petite casserole dans la plus grande en évitant si possible que le fond touche l’eau. Laissez le chocolat fondre sans le remuer et en évitant que la moindre goutte d’eau ne tombe dedans. Lorsque les carrés de chocolat sont fondus, lissez avec une spatule souple bien sèche.
Relevez les feuilles des physalis sans les arracher afin de dégager les fruits.
Trempez-le fruit dans le chocolat blanc (entièrement ou au 3/4) en le maintenant par les feuilles, puis faîtes roulez dans la noix de coco râpée. Déposez debout sur une feuille de papier sulfurisé et laissez cristalliser à température ambiante. Procédez ainsi avec tous les fruits.

 

Physalis pubescens (Solanacées)

Plante annuelle buissonnante devenant couvre-sol à maturité, dont les petits fruits jaune orangé, sucré ont un goût de clémentine…Je les trouve excellents ! 

« Older Entries